allergie


allergie

allergie [ alɛrʒi ] n. f.
• 1909; all. Allergie 1906; du gr. allos « autre, différent » et -ergeia ou -ergia « action, efficacité »
Modification des réactions d'un organisme à un agent pathogène, lorsque cet organisme a été l'objet d'une atteinte antérieure par le même agent. sensibilisation. La notion d'allergie réunit immunité et anaphylaxie. Allergie respiratoire, cutanée. Allergie aux pollens, provoquée par les pollens. Allergie à la pénicilline. Avoir des allergies. Qui ne provoque pas d'allergie. anallergique, hypoallergénique. Traitement des allergies. désensibilisation; antihistaminique.
Fig. Allergie au travail, à la politique.
⊗ CONTR. Anergie.

allergie nom féminin (allemand Allergie, du grec allos, autre, et ergon, action) Réaction anormale et spécifique de l'organisme au contact d'une substance étrangère (allergène) qui n'entraîne pas de trouble chez la plupart des sujets. Aversion, hostilité instinctive envers quelque chose ou quelqu'un : Allergie pour les nouveautés.

allergie
n. f. MED Réaction anormale et inadaptée lors de la rencontre de l'organisme avec une substance allergène avec laquelle il a déjà été en contact. Allergie à la poussière.
|| Fig. Il développe une allergie au sport.

⇒ALLERGIE, subst. fém.
A.— MÉD. Sensibilisation pathologique et persistante d'un organisme à une substance avec laquelle il a déjà été en contact; état de celui qui, par réaction excessive à une substance, connaît une augmentation (anaphylaxie) ou diminution (immunisation) anormales de sa sensibilité. Allergies respiratoires et notamment allergie au pollen, allergies cutanées, digestives (cf. Lar. 3) :
1. Cette faculté de réaction précipitée ou d'allergie répond à un état d'hypersensibilité.
P.-J. TEISSIER ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine, fasc. 2, 1920-1924, p. 187).
2. L'existence de l'allergie respiratoire a été démontrée au cours d'une expérience célèbre, réalisée en 1914 à l'hôpital Cochin par Widal, Abrami et Étienne Brissaud; un berger asthmatique sensibilisé à la laine de mouton fut placé à son insu à proximité d'un ovidé : le déclenchement de la crise dyspnéique fut immédiat.
M. BARIÉTY, Ch. COURY, Hist. de la médecine, 1963, p. 731.
Rem. ,,Depuis quelques décennies ce terme tend à prévaloir sur celui d'anaphylaxie.`` (HUSSON 1964).
B.— P. ext.
1. PSYCHOL., PSYCH. ,,Sensibilisation qui entraîne le déclenchement de troubles d'origine émotionnelle.`` (PIÉRON 1963) :
3. On a voulu voir une action allergisante de certains chocs émotifs violents ou de situations conflictuelles prolongées et expliquer la réapparition... de manifestations réactionnelles par le mécanisme de l'allergie ou de la sensibilisation émotive.
POROT 1960.
2. PHILOS. et lang. cour. Sensibilisation très vive à quelque chose d'extérieur à l'individu, en particulier à l'action d'autrui (cf. allergique B 2) :
4. Comment donc l'action d'autrui, « l'allergie », pourrait-on dire, rentre-t-elle dans le mouvement de notre volonté personnelle? Comment obtenons-nous ce concours nécessaire? Et quel est le résultat ou la conséquence de cette coaction?
M. BLONDEL, L'Action, 1893, p. 215.
Prononc. — 1. Forme phon. :[]. WARN. 1968 transcrit le mot avec [ll] double. 2. Dér. et composés : allergène, allergique.
Étymol. ET HIST. — 1. 1893 philos., supra ex. 4. 2. 1922 juill. méd. (Lar. mens. ill., n° 185, s.v. allergie. [...] Modification d'un organisme par un virus, telle qu'une réinoculation par ce même virus du même organisme donne lieu à des réactions différentes de celles que la première inoculation avait provoquées).
Empr. à l'all. Allergie, mot forgé par le pédiatre autrichien Clemens von Pirquet [1874-1929] (cf. anno 1907, C. VON PIRQUET, Klin. Studien über Vakzination u. vakzinale Allergien) à partir du gr. « autre » et « action » sur le modèle de Energie (DER GROSSE DUDEN, Herkunfts-Wörterbuch Etymologie, 1963, s.v.), le mot désignant à l'orig. la manière spéc. dont l'organisme infecté réagit à une nouvelle inoculation du même virus. Étant donnée la pénurie des attest. fr., il est difficile de préciser si le mot a été empr. par l'intermédiaire de l'angl. allergy, attesté dep. 1913 (DORLAND, Med. Dict., éd. 7 ds NED Suppl.) [contrairement à l'indication de DAUZAT 1968, allergie ne figure pas au Lar. mens. de 1920].
STAT. — Fréq. abs. litt. :2.
BBG. — BÉL. 1957. — Biol. t. 1 1970. — FROMH.-KING 1968. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — HUSSON 1970. — LAFON 1963. — Lar. méd. 1970. — Lar. méd. Suppl. 1970. — PIÉRON 1963. — POROT 1960. — Psychol. 1969.

allergie [alɛʀʒi] n. f.
ÉTYM. 1909; all. Allergie, 1906, du grec allos « autre, différent », et -ergeia ou -ergia « action, efficacité », de ergon « œuvre ».
1 Méd. et cour. Modification des réactions d'un organisme à un agent pathogène, lorsque cet organisme a été l'objet d'une atteinte antérieure par le même agent. || La notion d'allergie réunit celles d'immunité et d'anaphylaxie. || Allergie respiratoire, cutanée. || Allergie humorale; tissulaire. || Allergie aux pollens, provoquée par les pollens. || Allergie au vent (anémopathie). || Allergie psychique, dans laquelle le sujet répond par des troubles psychiques à l'atteinte pathogène, physique ou psychique, à laquelle il est sensibilisé. Psychallergie.
1 (…) Clément von Pirquet, pédiatre viennois, proposa, en 1906, le terme « allergie ». Pour lui, le terme « allergie » devait englober l'ensemble des phénomènes d'hypersensibilité (…) Pour exprimer ce concept général de réactivité altérée (écrit von Pirquet), je propose le terme allergie (…)
Cette définition, volontairement vague, du mot allergie explique la fortune qu'a connue ce mot. Les cliniciens l'ont adopté avec empressement, et son domaine s'étend chaque jour davantage. L'allergie est une des modalités de la réaction immunologique.
Bernard Halpern, l'Allergie, p. 6-7.
Par ext. Étude scientifique et thérapeutique des phénomènes allergiques. Allergologie.
2 L'allergie, branche de l'immunologie, a emprunté ses techniques et sa terminologie à celle-ci.
Bernard Halpern, l'Allergie, p. 10.
tableau Principales maladies et affections.
2 Fig. Hostilité instinctive, impossibilité d'apprécier ou de supporter (qqch.). Antipathie (2.). || Il a une allergie complète à la musique. Allergique. || « À vous de juger si votre allergie au fisc justifie un tel sacrifice… » (l'Express, 23 sept. 1983).
CONTR. Anergie.
DÉR. et COMP. Allergène, allergide, allergique, allergisant, allergologie, anallergique, anallergisant, anergie, antiallergique, psychallergie, trophallergie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Allergie — Classification et ressources externes Au contact d un allergène (1), les mastocytes (6) libèrent des médiateurs (4, 5, 7) comme l …   Wikipédia en Français

  • Allergie — Sf Überempfindlichkeit gegen bestimmte Einwirkungen erw. fach. (20. Jh.) Neoklassische Bildung. Von dem österreichischen Mediziner Clemens von Pirquet 1906 vorgeschlagen. Gebildet aus gr. érgon n. Werk, Wirken, Sache und gr. allos anderer in… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Allergie — (f) eng allergy …   Arbeitssicherheit und Gesundheitsschutz Glossar

  • Allergie — »Überempfindlichkeit (als krankhafte Reaktion des Körpers auf körperfremde Stoffe)«: Der medizinische Fachausdruck ist eine gelehrte Neubildung des 20. Jh.s zu griech. állos »anderer« (vgl. ↑ allo..., ↑ Allo...) und griech. érgon »Werk; Ding,… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Allergie — [Network (Rating 5600 9600)] Bsp.: • Er hat eine Katzenallergie …   Deutsch Wörterbuch

  • Allergie — Allergischer Hautausschlag Als Allergie (griechisch αλλεργία, „die Fremdreaktion“, von griechisch ἄλλος allos, „anders, fremd, eigenartig“ und ἔργον ergon, „die Arbeit, Reaktion“) wird eine überschießende A …   Deutsch Wikipedia

  • Allergie — Überempfindlichkeit * * * Al|ler|gie [alɛr gi:], die; , Allergien [alɛr gi:ən]: überempfindliche Reaktion des Organismus auf bestimmte Stoffe (z. B. Blütenpollen, Nahrungsmittel): eine Allergie gegen Katzenhaare; das Eiweiß von Fischen ruft bei… …   Universal-Lexikon

  • Allergie — Al·ler·gie die; , n [ ɡiːən]; Med; eine Allergie (gegen etwas) eine krankhafte (Über)Empfindlichkeit gegenüber etwas (besonders Lebensmitteln, Chemikalien, Insektengiften, Tierhaaren) <an einer Allergie leiden>: Meine Mutter hat eine… …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache

  • Allergie — die Allergie, n (Mittelstufe) Abwehrreaktion des Immunsystems auf bestimmte Allergene Synonym: Überempfindlichkeit Beispiele: Von Kind an litt sie unter Allergien. Er hat Allergie gegen Milchprodukte …   Extremes Deutsch

  • Allergie — ◆ All|er|gie 〈f.; Gen.: , Pl.: n〉 Überempfindlichkeit gegen bestimmte Stoffe [Etym.: <Allo… + grch. ergon »Werk«]   ◆ Die Buchstabenfolge all|erg… kann auch al|lerg… getrennt werden …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch